La Belle Bergère

 

La Belle Bergère : Label laine 100% française. 100% moutons heureux.

La Belle Bergère est la marque des produits de l'association Brebislaine

 

Que se cache-t-il derrière cette laine?

Cette laine a été portée par des moutons heureux de vivre en troupeau, au grand air, rassurés par la présence du berger. Pendant toute une année, elle a dormi à la belle étoile, s'est abreuvée de la rosée du matin, et a séchée au grand soleil d'été. Elle a parcouru des prairies semées d'orchidées, en compagnies de papillons azurés.  A vous, maintenant,  de continuer le voyage... 


Les races que nous utilisons

La Shetland : la précieuse

Cette magnifique laine dont la réputation n'est plus à faire est classée parmi les "laines précieuses" au même titre que l'alpaga, le mohair ou le cachemire.   Les trois couleurs les plus communes en France sont les marrons  les blancs et les noirs plus rares. Dans leur pays d'origine on trouve près de 11 couleurs et environ 80 nuances !

 

La Ouessant : l'unique

Les moutons Ouessant sont les plus petits moutons du monde ! Si petits que peu de personnes s'intéressent à leurs si petites toisons. Et pourtant, la laine peut être très douce et les couleurs sont parfois  exceptionnelles . Les toisons sont très variées et différentes les unes des autres. C'est ce qui fait leur richesse, Il faut cependant mériter cette belle laine hétérogène car elle est longue à travailler et chaque lot est petit.

 

La Solognote : l’énergique

Très jolie couleur naturelle pour cette laine solide qui a de la tenue. Les nuances de grège et de beige lui donne un chiné raffiné.

Cette laine est parfois jarreuse. C'est à dire que la toison comporte de petits poils roux raides et courts. Ces poils grattent un peu si on porte le tricot à même la peau. Mais il arrive que certains lots aient très peu de jarres. La laine est alors plus claire et très douce. Son pouvoir calorifique est très nettement supérieur à celui de la laine de moutons mérinos !



Nous sommes adhérents à L'ATELIER Laine d'Europe :

Extrait de la charte

Utiliser une matière première locale et garantir de son origine.

Contribuer à la maîtrise complète de la filière  La majorité de la transformation est réalisée par les membres.

Constituer un réseau d’entraide  (formation, achat de matériel, participation aux foires, salons, congrès, catalogue commun…).

 Aucune personne participant à la transformation d’un produit ATELIER ne doit subir une quelconque exploitation.

 

 Petite information pour nos amis les végans... De nos jours les moutons ne perdent plus leur laine comme leurs ancêtres sauvages. Il est pour eux vital d'être tondus pour éviter les maladies voir la mort par étouffement car la laine pousse en continu... C'est donc un échange de bons procédés, où chacun y trouve son compte...